article-content-marketing
mardi 2 mai 2017
Comment travailler un content marketing efficient ?

Le marketing par le contenu, que nous préférons au terme « brand content », trop nombriliste et réducteur pour les marques, est un enjeu majeur pour les entreprises qui souhaitent rentabiliser leurs investissements digitaux. Le contenu développe la notoriété qualifiée, crée de l'engagement chez vos visiteurs et il joue un rôle considérable pour votre visibilité sur les moteurs de recherche.

Comme pour beaucoup de sujets web, aucune recette miracle n'existe, mais quelques bonnes pratiques permettent de cadrer le chantier du content marketing.

En quelques mots, votre contenu sera :

Qualitatif :

Bien écrit, avec des informations à valeur ajoutée, qui ne soient pas déjà présentes sur les sites de vos concurrents sous la même forme que la vôtre.

Ecrire pour écrire, publier pour publier est inutile pour l'internaute et contre productif pour votre SEO.

La qualité vaut pour les visuels, photos, animations, infographies, vidéos...

Régulier :

Deuxième consigne, deuxième difficulté : la régularité dans la publication est aussi un enjeu important pour votre SEO. Libérez-vous un créneau horaire incompressible si vous devez gérer le sujet seul. Établissez un planning de diffusion daté, il vous obligera à travailler le chantier de vos contenus sans procrastination. Votre entreprise devient un média, la stratégie éditoriale de votre content marketing est un préalable incontournable.

Varié :

Texte, images, infographies, vidéos, formats longs et courts etc. Vous avez l'embarras du choix (c'est parfois un problème !). Mais il faut prendre cela comme une opportunité : la forme inspire parfois le fond : avec un peu de pige chez vos concurrents, sur les sites de médias ou sur des pages Facebook et des blogs, vous trouverez les idées.

Partagé et partageable :

Plus un sujet est partagé, plus il est jugé intéressant (y compris par Google). Lorsque vous le publiez sur votre site, il doit être partageable sur les réseaux sociaux. Et puisque vous avez créé une page Facebook (voire des comptes Twitter, voire d'autres), partagez votre article dès sa mise en ligne sur votre site.  C'est valable en BtoB sur les réseaux sociaux professionnels.

Quelques guidelines sur les Textes : variez la taille des articles. Il y a les consignes génériques vues ici ou là et préconisées par Google (200 à 500 mots) et il y a ce que l'on a à dire : si une brève suffit, pas la peine de s'étendre en bavardages pour séduire Google. Inversement, sur des sujets riches et stratégiques pour votre activité, développez le sujet. C'est une tendance importante actuellement, on parle alors de contenu longform. Vous trouvez - en anglais - quelques informations très utiles dans les tout premiers résultats de Google ici.

In fine l'utilisateur qui vous lit ou vous regarde reste Roi !

La vidéo est incontournable : la vidéo corporate peut-être utile, mais les interviews, tutoriels, les timelapses (Facebook a lancé Hyperlapse) permettent encore une fois de varier vos contenus, en évitant les approches trop publicitaires. Pensez à sous-titrer pour palier le son coupé par défaut sur Facebook, mixer formats courts punchy et formats plus longs (1m / 1m30)

Une remarque souvent négligée, valable pour toutes vos publications : travaillez vos titres. Ce sont les calls to action de vos contenus. Pas de sur-promesse ou de racolage.

Et enfin, puisque vous passez du temps ou que vous investissez en externalisant votre stratégie de content marketing : Mesurez tout !

Vues, partages, likes sur les réseaux sociaux, temps passé ou niveau de scroll sur la page, comportements sur votre site suite à la consultation du contenu, revisite, abonnement à votre news et progression de votre SEO sur les mots-clés intégrés à vos contenus....diffuser du contenu n'est pas une fin en soit. L'objectif est d'identifier les types de contenus, les thèmes, les auteurs qui sont les plus performants pour votre activité. Le ROI de vos contenus se mesure aussi !

Pour conclure, 2 petits secrets qui vont sans dire, mais qui vont mieux en le disant :

1. Relisez et corrigez tout (même les grands médias et groupes de presse nationaux tombent dans le piège des articles mal corrigés)

2. Trouvez des relais : l'émetteur compte. Mais c'est un autre sujet, dont nous parlerons bientôt...